Unité de Valorisation Agronomique (UVA)

L’Unité de Valorisation Agronomique (UVA) par compostage traite les biodéchets (déchets de cuisine organiques et petits déchets verts de jardin) collectés séparément des ordures ménagères résiduelles.

Cinq collectivités adhérentes du Syvalom collectent séparément les biodéchets en porte-à-porte.
Depuis 2010, la collecte de biodéchets en porte-à-porte connaît une quasi stagnation.

Arrivée des biodéchets

Les bennes ou les semi-remorques déversent les biodéchets sur la zone de déchargement de l’Unité de Valorisation Agronomique. 

Une fois déchargés, les biodéchets sont broyés afin de faciliter leur fermentation. Ils sont humidifiés pendant le broyage avec l’eau pluviale récupérée de la toiture de l’ellipse (surface de 27 000 m2, soit l’équivalent de quatre terrains de football) et stockée dans le bassin de rétention d’eau situé à proximité. 

 

Fermentation des biodéchets

Après humidification, les biodéchets sont placés pendant 1,5 mois dans des boxes bâchés afin qu’ils fermentent. Les biodéchets se décomposent grâce à la présence de micro-organismes ayant besoin d’oxygène et d’eau.
Les paramètres de dégradation aérobie sont constamment contrôlés grâce à une sonde placée dans les boxes directement reliée à la salle de quart. Ainsi les ventilateurs se mettent automatiquement en fonctionnement.

Fermentation des biodéchets pendant 1,5 mois dans les boxes

Ventilateurs qui permettent une fermentation aérobie (par injection d’air)

Maturation des biodéchets

Les micro-organismes continuent à se développer pendant 2 mois dans un environnement à 15°.

La différence entre la température ambiante et celle produite par les biodéchets en pleine maturation peut entraîner un dégagement de chaleur.

Une fois le processus de maturation achevé, les biodéchets sont emmenés au criblage.

Criblage du compost

Les biodéchets sont passés au cribleur afin d’enlever toutes les impuretés, majoritairement du plastique.

Les refus du criblage seront traités dans l’Unité de Valorisation Energétique. Leur incinération permettra de produire de la chaleur transformée en électricité.

Analyse et vente de compost

Chaque lot mis en compostage a fait l’objet d’un suivi individualisé : un identifiant lui est attribué afin de rattacher toutes les données d’exploitation (oxygène, température, matières premières, durée de process …) et ainsi en assurer la traçabilité.

Après analyse par un laboratoire indépendant, le produit peut recevoir l’appellation “Compost” selon la norme NFU 44-051 révisée.

Une fiche est édictée pour chaque lot indiquant précisément sa composition : 

  • La valeur intrinsèque du compost : richesse en matière organique, présence d’éléments fertilisants …
  • Les éléments chimiques présents : métaux, plastiques, matières inertes…

 

Retrouvez les analyses du compost produits en 2018 :

 

 

 

Le compost est revendu aux agriculteurs marnais pour être utilisé en amendement organique.

Remplissage de la remorque qui est pesée à son arrivée et à son départ afin de connaître le tonnage à facturer à l’agriculteur.

Pin It on Pinterest

Share This