Ici votre logo

xx
xx
xx
xx
xx
xx

Accès Adhérents

 

 

 

Suivez-nous sur Twitter

 

Collecte

Cette compétence relève des groupements intercommunaux au Syvalom.

Ces collectivités établissent leur propre organisation de collecte en tenant compte des spécificités locales : types d’habitat (collectif ou individuel), le contexte (rural, urbain ou semi urbain), catégories de déchets, filières de valorisation à proximité …
 

 

Les types de collectes

Plusieurs types de collecte existent : Deux ripeurs amènent près de la benne d'ordures ménagères des bacs roulants mis à la collecte dans la rue

  • la collecte des ordures ménagères résiduelles (la poubelle ordinaire),      
  • la collecte des déchets recyclables en porte-à-porte et en apport volontaire :   
    La collecte sélective englobe la collecte du verre, des emballages (carton, plastique, acier et aluminium) et des papiers.
    6 collectivités du Syvalom collectent les biodéchets.  
  • la gestion des déchèteries.

 

 
La répartition entre les différents flux de collecte s’est largement transformée entre 2005 et 2011 :

- Les ordures ménagères résiduelles ont diminué de 1,7 million de tonnes, au profit des déchets collectés en déchèteries, flux qui a augmenté de 3,3 millions de tonnes, soit plus de 35 %.

- La collecte séparée s’est également accrue, mais dans une moindre mesure, de
17 % entre 2005 et 2011.
 

Graphique représentant l'évolution des déchets collectés par flux de collecte depuis 2005 en France 

Ces évolutions se traduisent par une hausse de tous les matériaux collectés séparément, que ce soit par le biais des collectes séparées ou des déchèteries.

Les quantités de matériaux recyclables ont augmenté de 24 %.

Les quantités de déchets verts et biodéchets ont augmenté de 35 %, celles de déblais et gravats de 33 %.


Les matériaux secs désignent les emballages et les papiers.

  

Graphique représentant l'évolution des déchets collectés en flux sélectif ou en déchèterie  par type de matériaux depuis 2005

 

 

Les collectes sélectives

 Un homme met ses déchets recyclables dans les bacs de tri



Elles permettent d’augmenter la quantité de déchets recyclés et de fournir aux "industriels repreneurs" des matières premières de qualité.

En 2012, 99 % du territoire français bénéficie du dispositif de collecte sélective. Les bacs prennent différentes couleurs pour accueillir emballages en verre, en plastique, en acier, en aluminium séparés des ordures ménagères.

Toutes les collectivités sur le périmètre du Syvalom ont mis en place des collectes sélectives avec succès.

 

 


Les modalités de mise en œuvre

Elles sont adaptées aux caractéristiques locales et intègrent trois paramètres :

  • le nombre de matériaux triés : il peut varier entre un et quatre.
    On peut citer l'exemple d'une collectivité ayant trois collectes sélectives différentes :
    - collecte des papiers,
    - collecte du verre,
    - collecte des Briques alimentaires, les cartonnettes d’emballages, les métaux (acier, aluminium, les bouteilles et flaconnages plastiques).

  • la nature des matériaux triés : Pour la plupart des collectivités, les collectes sélectives concernent les matériaux recyclables tels que le verre, les papiers/cartons.
    Sept collectivités du Syvalom ont mis en place en porte-à-porte la collecte des biodéchets.

  • les moyens de collecte mis en œuvre
    Deux types de collecte sélective existent : l’apport volontaire en conteneurs et la collecte en porte-à-porte.

    Deux conteneurs côte-à-côte : Un de couleur verte reçoit le verre et l'autre de couleur bleue collecte les papiersUne personne met au tri une bouteille plastique dans un bac jaune

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les déchèteries

 Implantation des déchèteries sur le territoire du Syvalom

 

 

 

 

 

 61 déchèteries sont implantées sur le périmètre du Syvalom.

 

  

 

 

 

Entrée de la Déchèterie de Voipreux dotée de quais de déchargement par matériaux
Les déchèteries sont des espaces aménagés et clôturés où les particuliers peuvent déposer gratuitement leurs déchets
 occasionnels, et principalement les D3E (lave-linge, réfrigérateur, téléviseur …), des encombrants (canapés, armoire ...).
Certaines déchèteries acceptent les déchets dangereux comme les huiles de vidange et les batteries usagées.

Dessin d'une déchèterie avec un automobiliste vidant des meubles dans une benne verte

 




Fin octobre 2017, 32 déchèteries implantées sur le périmètre du Syvalom accueilleront dans une benne dédiée les déchets d'éléments d'ameublement (DEA) grâce à la contractualisation entre le Syvalom (pour le compte de ses adhérents) et l'éco-organisme Eco-Mobilier.
pour en savoir plus ...




Les déchèteries permettent de mieux lutter contre les dépôts sauvages et les atteintes à l’environnement.

Logo Syvalom

SYVALOM

Zone industrielle - Avenue des Crayères - 51520 LA VEUVE
Tél. 03 26 26 16 20 - Contact