Imprimez cette pageImprimer

Des outils pratiques


La cause est entendue : les consommateurs croient aux vertus du recyclage. Pour autant, ils restent très demandeurs d’outils pratiques pour faciliter le geste du tri.

Selon un sondage réalisé pour Eco Emballages en août 2011 auprès de 1 500 Français de 16 ans et plus (échantillon national représentatif), pour 66 % des consommateurs, l’emballage est le premier support sur lequel ils sont demandeurs d’information, devant les lieux de collecte (32 %) et les documents que la collectivité peut envoyer (28 %*).

 

Consignes de tri sur l'emballage

La présence du point vert n'est pas synonyme de recyclable

point vert


Le Point Vert est présent sur 500 milliards de produits en Europe et sur 190 milliards d’emballages en France.

Il est utilisé dans une trentaine de pays européens.

75 % des Français le reconnaissent.

 


Contrairement aux idées reçues (selon un sondage réalisé en 2007, 51 % des Français pensaient que le Point vert permettait d'identifier un produit fabriqué à partir de matière recyclée), la présence de ce logo sur un produit ne signale pas un emballage recyclable ou recyclé.  

En France, le logo Point vert posé sur l'emballage d'un produit ménager, signifie que le producteur du produit adhère au dispositif de valorisation des emballages et respecte donc les obligations définies par les articles R543-53 et suivants du Code de l'environnement. En effet, la législation impose aux entreprises vendant des produits emballés de reprendre les emballages lorsqu'ils deviennent des déchets.

Les entreprises soumises à l'obligation de contribution au recyclage des emballages peuvent :

  • soit se charger eux-mêmes de la reprise des emballages

  • soit confier cette mission à un tiers agréé auquel ils payent une redevance. Concrètement, l'entreprise paye donc une contribution à l'un des deux éco-organismes spécialisés dans les emballages : Éco-Emballages ou Adelphe (rachetée en 2005 et désormais filiale à 84,5% d'Éco-Emballages).
    La firme qui adhère à ce système appose alors sur les emballages de ses produits le logo dit Point vert.


l’Info-tri Point Vert

Lancée en 2012, l’Info-tri Point vert a véritablement été adoptée par les entreprises, avec plus de 25 milliards d’emballages porteurs sur un volume total de 90 milliards d’unités de vente consommateurs, soit près d’un emballage sur trois.

L’Info-tri est la réponse la plus simple et la plus immédiate qu’on puisse faire, précisant la destination de chacun des composants de l’emballage. Les Français sont d’ailleurs 93 % à réclamer sa généralisation sur l’emballage et 80 % d’entre eux affirment que l’Info-tri leur permet d’adopter le bon geste de tri. (Source Eco Emballages)

Info tri

 

 

 

Communication des collectivités compétentes

Lors du conseil syndical du 14 février 2011, les délégués des collectivités membres du Syvalom ont transféré la compétence tri au Syndicat qui ne sera exercée qu’à l’issue de la phase transitoire de construction des installations de tri. La prise de compétence n'est donc pas actuellement effective.

Or, la communication des consignes de tri reste liée à la compétence collecte. Aussi, chaque collectivité membre du Syvalom organise elle-même ses actions de communication.

Elle peut cependant bénéficier des conseils du syndicat pour l'assister.

  
Communication écrite

Carte indiquant la localisation des actions de sensibilisation au tri opérées par les collectivités marnaises

 

 

 

 


La majorité des marnais est accompagnée dans son geste du tri au moins par un journal, un guide ou par un calendrier du tri.

 

 

 

 

Sur 29 entités adhérentes, 12 collectivités bénéficient d'un site internet pour relayer leurs informations sur le tri. 

 

Signalétique sur le lieu de collecteConsignes de tri sur le bac de collecte

 

 

Le rappel des consignes de tri peut s'effectuer également sur la signalétique des bacs du tri et sur les lieux de collecte.

 

 

Communication orale

Embauché par les collectivités ou par les bailleurs sociaux, l’ambassadeur du tri a pour mission :

  • d'organiser, préparer et effectuer des animations à destination du grand public.

  • de communiquer en « porte-à-porte » : rencontrer les usagers et sensibiliser/inciter aux bons comportements de tri sélectif et réduction des emballages.

  • de préparer des réunions publiques et les animer

  • d'intervenir en réunion publique.

  • de cibler et effectuer des actions vers des publics relais.

  • d'organiser, préparer et animer des interventions dans les écoles et en milieu extra-scolaire.

L'ambassadeur du tri doit faire progresser la qualité du tri et la quantité collectée de matériaux à recycler. 

 

 Carte indiquant la couverture de la Marne par l'action des ambassdeurs du tri

 

 

 

 

Les deux tiers des marnais sont concernés par l'action des ambassadeurs du tri.

 

 

 

 

 

 

 

Applications numériques 

 Guide pour bien trier

 

 

 Calcul des bénéfices environnementaux du tri
Calculez les bénéfices environnementaux de votre geste de tri : 
Il suffit d'indiquer les emballages triés chaque semaine pour visualiser les économies d'énergie et de pétrole, ainsi que les émissions de CO2 évitées.


Copyright : Eco-Emballages
Crédits : 5emegauche